Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référendum en Crimée

par Yadime et Thad 16 Mars 2014, 17:58 géopolitique

Début mars, la présence militaire russe grandissante en Crimée semblait n'être qu'une étape dans les négociations sur l'avenir de l'Ukraine. Mais au fil des jours, il est devenu évident que la Crimée finirait par rejoindre la Fédération de Russie. Ce n'est pas tant à cause du référendum local qui aura lieu le 16 mars, ni à cause de la position du Parlement de la République autonome qui a déjà annoncé qu'il considérerait la victoire du "oui" comme un droit d'agir indiscutable. C'est à cause de l'atmosphère générale.
Les récentes consultations ont montré qu'il n'y a plus personne pour parler de l'avenir de l'Ukraine avec Moscou. Non seulement l'Union européenne n'est pas prête à prendre des mesures un tant soit peu sévères mais elle n'est même pas capable d'assumer ses engagements. Ajoutons à cela les changements à venir à la Commission après les élections européennes qui auront lieu en mai.

La Russie ne reconnaît pas le gouvernement provisoire ukrainien et l'avenir de ce dernier paraît plus qu'incertain car le président par intérim Oleksandr Tourtchinov et son Premier ministre Arseni Iatseniouk n'ont ni les ressources, ni l'autorité ni même la volonté suffisantes pour diriger le pays dans cette situation critique. Enfin, une future annexion de la Crimée semble inévitable : la situation en Ukraine est telle que la Russie ne peut effectivement pas ignorer les appels de la Crimée et des autres régions ukrainiennes, que ce soit d'un point de vue humanitaire ou purement pragmatique. Moscou ne peut retarder sa prise de décision au nom d'une hypothétique sortie de crise car cela serait vécu par ceux qui lui font confiance comme une trahison.

Courrier International.com du 15 mars 2014

Référendum en Crimée

commentaires

Sophie 21/03/2014 11:32

Bonne proposition, car les murs fleurissent en toutes saisons. va-t-on aussi voir éclore des VoPo version russe?

Yadime et Thad 21/03/2014 22:11

Pour les VoPo version russe je propose un VP (Vladimir Poutine).

AL1 17/03/2014 23:23

S'il refont un mur, ça peut relancer l'emploi dans le bâtiment si Bouygues se met sur le coup ?

Yadime et Thad 18/03/2014 20:13

Le crimé ne paie pas

Haut de page